Rechercher
  • alexandremillon

Le visage

Entre ce que je suis réellement et ce que je pense être devenu. L’image que je renvoie et celle qui est perçue par l’autre, ça nous fait déjà quatre faces où il faut se frayer un passage pour se comprendre et, au mieux, s’atteindre, s’entourer doucement, s’étreindre. Trouver les résonances qui augmentent la durée des sentiments, l'intensité des émotions, des sons, des vibrations, les quelques concordances qui remplissent une vie.

P.S. «Visage et discours sont liés. Le visage parle. C’est lui qui rend possible et commence tout discours », expliquait Emmanuel Lévinas. Sachant que le discours n’est pas d’abord de l’ordre d’une maîtrise, d’un savoir « montrer », mais d’une éthique qui exclut la falsification. La nudité du visage étant symbole d’une fragilité essentielle à notre rapport à autrui.

© Alexandre Millon Illust. Pablo Picasso - Buste de Dora Maar 1. 1936


27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout